Entretien avec Gregory Lewkowicz

Vers une automatisation du droit

dimanche 22 octobre 2017

Le site ULB News a publié l’entretien suivant avec Professeur Gregory Lewkowicz.

Le FNRS et le Fonds de recherche du Québec viennent d’attribuer un financement pour un projet sur le tournant numérique du droit porté conjointement par le Centre Perelman de philosophie du droit (Faculté de Droit et de Criminologie), IRIDIA (École polytechnique) et le Laboratoire de cyberjustice de l’Université de Montréal. "Dans ce projet réunissant juristes et ingénieurs, il s’agit d’étudier comment le droit se transforme à la faveur du développement des nouvelles technologies et de l’intelligence artificielle afin de déterminer comment garantir le respect de l’État de droit dans le contexte de la migration des normes juridiques dans des algorithmes", explique Gregory Lewkowicz du Centre Perelman.

Qu’il s’agisse de la voiture connectée qui s’immobilise lorsque son propriétaire ne rembourse plus son crédit, de l’utilisation du Big Data pour détecter la fraude fiscale en croisant toutes les données disponibles, ou encore des décisions administratives automatisées concernant le droit à certaines avantages sociaux, "l’analyse montre que le droit n’est pas simplement traduit dans de nouvelles technologiques, mais qu’il est profondément subverti par elles avec d’importantes conséquences pour le justiciable", souligne Gregory Lewkowicz.

Grâce à leur collaboration avec le Laboratoire de cyberjustice, pionnier dans l’informatisation de la justice, et d’autres experts montréalais spécialisés dans le machine learning, les chercheurs de l’ULB espèrent pouvoir répondre aux questions posées par le droit de demain.


Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail