Les vertus du juge. Une anthologie philosophique

mardi 1er janvier 2008 par Julie Allard , Antoine Garapon , Frédéric Gros

2008, Paris,
Dalloz

Le juge fait l’objet d’attentes souvent contradictoires : on lui demande
d’interpréter la loi avec déférence mais on lui reproche de raisonner
comme une machine. On souhaite encore qu’il impose avec autorité
une décision contraignante et en même temps qu’il soit capable de
douter. On réclame enfin qu’il prenne ses responsabilités et
néanmoins qu’il puisse s’effacer quand c’est nécessaire. Ces
ambiguïtés de la fonction rappellent la difficulté de juger et soulèvent
de nombreuses questions éthiques.

En s’adressant aux textes de la tradition philosophique, en les classant
et les commentant, les auteurs de cet ouvrage ont voulu recenser
ces questions éthiques. Le terme de « vertus du juge » espère ainsi
à la fois rendre hommage à l’ampleur de la tâche et problématiser
les qualités attendues aujourd’hui des juges.

Cette anthologie se veut un guide utile aux magistrats, mais aussi
aux étudiants et aux chercheurs, ainsi qu’à tous ceux qui sont
sensibles au statut du juge dans la démocratie.


En savoir plus

Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail