Les signes religieux au cœur d’un bras de fer

vendredi 24 octobre 2014 par Isabelle Rorive

“Les signes religieux au cœur d’un bras de fer : la saga Singh” (avec E. Bribosia & G. Caceres), Revue trimestrielle des droits de l’homme, 2014, pp. 495-514

Avec les constatations du Comité des droits de l’homme dans l’affaire Shingara Mann Singh contre France du 19 juillet 2013, l’histoire se répète. La fracture entre la jurisprudence de ce Comité et celle de la Cour européenne des droits de l’homme relative aux restrictions du port de signes religieux continue-t-elle de se creuser ? La mise en contexte de ces jurisprudences nous permet de nous confronter à la réalité d’un droit des droits de l’homme fragmenté et à niveaux multiples.

Pour l’image : http://www.rtdh.eu/

En savoir plus : doc pdf attaché


Images

Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail