Les limites à la liberté de l’"historien" en France et en Allemagne

vendredi 23 septembre 2011 par Thomas Hochmann

Droit et Société, n° 69-70, 2008, pp. 527-548.

Après avoir défini ce qu’est un « historien » en droits français et allemand, cet article compare la liberté de l’historien dans ces deux Etats : les fondements juridiques de cette liberté, les limites qui peuvent lui être apportées, ainsi que l’application par le juge de ces limites. L’examen judiciaire des méthodes de l’historien semble avoir des conséquences fort différentes dans les deux Etats.


Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail