Les agences de notation financière contre les Etats : une lutte globale pour le droit à l’issue incertaine

mercredi 29 mai 2013 par Gregory Lewkowicz

Cet article propose d’examiner la montée en puissance des agences de notation financière et les réactions tout azimut des Etats pour diminuer leur rôle et leur pouvoir normatif comme un exemple paradigmatique de la formation d’une norme de droit global. Il analyse, premièrement, comment les agences de notation financière sont devenues les gardiennes d’un standard de l’allocation mondiale du crédit en même temps que d’un étalon de la bonne gouvernance publique et privée. Il étudie, deuxièmement, la contre-offensive des Etats du cœur de l’économie mondiale à l’égard des agences de notation dans le contexte des crises financières et budgétaires qui se sont succédées depuis 2007. Il propose certains scénarios pour le futur avant d’indiquer, enfin, les enseignements qu’il est possible de tirer de ce cas d’étude pour une meilleure compréhension de la formation de standards globaux.


En savoir plus

Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail