26 mars 2012

Les agences de notation entre les marchés et les Etats

Le Centre Perelman de la Faculté de Droit et le Centre Emile Berheim de la Solvay Brussels School of Economics et Management organisent conjointement le lundi 26 mars prochain de 14h30 à 20h30 une journée d’étude sur les agences de notation intitulée « Les agences de notation entre les marchés et les Etats ».

L’inscription est gratuite mais obligatoire à l’adresse suivante :
http://www.thefinanceclubofbrussels.eu/ratings

La participation à la journée d’étude est agrée à raison de 3 points de formation permanente par l’Ordre des barreaux francophones et germanophone.

« Les agences de notation entre les marchés et les Etats ».

Une initiative conjointe du Centre Emile Bernheim de la Solvay Brussels School of Economics and Management (ULB) et du Centre Perelman de Philosophie du droit de la Faculté de droit (ULB)

Comité scientifique organisateur : Bruno Colmant, Xavier Dieux, Benoît Frydman, Gregory Lewkowicz, Hugues Pirotte et Arnaud Van Waeyenberge

Lundi 26 mars 2012
Palais des Académies
Rue Ducale 1
B-1000 Bruxelles

Avec la participation de : Bruno Colmant, Etienne de Calatay, Mathias Dewatripont, Xavier Dieux, Benoît Frydman, Jean-Marc Gollier, Gregory Lewkowicz, Kim Oosterlinck, Hugues Pirotte et Arnaud Van Waeyenberge

Créées au début du siècle dernier pour informer les investisseurs sur la santé économique des entreprises de chemin de fer, les agences de notation financière défrayent la chronique. Mises en cause en 2008 pour leurs notations des produits structurés responsables de la « crise des subprimes », elles sont aujourd’hui critiquées en tous sens pour leur rôle dans la crise de la dette souveraine. Hier encore structures mystérieuses du monde de l’expertise, les agences de notation financières sont désormais au cœur des débats d’une opinion publique inquiète. Quelles méthodes de notation financière mettent-elles en œuvre et que faut-il en penser ? Comment ont-elles été propulsées au rang de régulateur mondial du crédit ? Quelles sont les règles juridiques qui encadrent ou devraient encadrer leurs actions ? Ne sont-elles pas en train de faire main basse sur des enjeux politiques à l’égard desquels elles ne jouissent d’aucune légitimité ? Ne sont-elles pas également un symptôme d’une évolution plus fondamentale de la gouvernance globale ? Autant de questions que se posent tant les spécialistes de ces matières que les citoyens.

Afin de contribuer à ces débats, le Centre Emile Bernheim de la Solvay Brussels School of Economics and Management (ULB) et le Centre Perelman de Philosophie du droit de la Faculté de droit (ULB) organisent conjointement une journée d’étude le lundi 26 mars 2012. Réunissant des spécialistes issus du monde de la finance, du droit et de la philosophie, celle-ci a l’ambition de confronter les points de vue sur les agences de notation et leur rôle dans une perspective interdisciplinaire.

14h30 : Ouverture

15h00 - Contrôle, Responsabilité et Légitimité des agences de notation : (15h00)

16h30 Pause Café

17h00 - La notation, instrument de régulation des marchés et de gouvernance des Etats

18h30 Pause

19h00 - Séance Plénière et questions-réponses avec la salle

20h30 - Walking Dinner

Avec le soutien de l’Académie Royale de Belgique, de BNP-Paris Fortis, du Fonds de la recherche scientifique (F.R.S.-FNRS), du Finance Club of Brussels, de FinMetrics&Ordina, de Roland Berger, de Thomson Reuters et de WillkieFarr&Gallagher LLP.


En savoir plus

Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail