Le rôle de l’égalité et de la non-discrimination dans la mise en œuvre d’un dialogue interculturel en Europe

mercredi 14 décembre 2011 par Isabelle Rorive

“Le rôle de l’égalité et de la non-discrimination dans la mise en œuvre d’un dialogue interculturel en Europe” (avec E. Bribosia), Bouchard, G., Battaini-Dragoni G., Saint-Pierre C., Nootens G. et Fournier F. (dir.), L’interculturalisme. Dialogue Québec-Europe, Actes du Symposium international sur l’interculturalisme, Montréal, 25-27 mai 2011, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011, pp. 4-30

Au-delà des confusions conceptuelles et terminologiques qui entourent souvent les références à l’interculturalisme en Europe ces dernières années, il est patent de constater que le dialogue interculturel y occupe une place centrale. En reprenant la distinction entre différents niveaux mise en lumière par le Livre blanc du Conseil de l’Europe sur le dialogue interculturel, cette contribution aborde successivement ce dialogue tel qu’il s’exerce, en Europe, au sein des sociétés européennes mais également entre ces sociétés, en accordant une importance particulière au rôle joué par l’égalité et la non-discrimination. Dans un premier temps, une réflexion est engagée sur les significations que peut revêtir cette égalité tant comme condition que comme limite du dialogue interculturel au sein des sociétés européennes. Dans un second temps, la marge nationale d’appréciation dans la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme est étudiée en tant qu’un outil parfois biaisé du dialogue interculturel entre sociétés européennes.


Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail