La rupture de la House of Lords avec un strict principe du stare decisis dans le contexte d’une réflexion sur l’accélération du temps juridique

mardi 14 novembre 2000 par Isabelle Rorive

“La rupture de la House of Lords avec un strict principe du stare decisis dans le contexte d’une réflexion sur l’accélération du temps juridique”, L’accélération du temps juridique, Ph. Gérard, F. Ost, et M. van de Kerchove (dir.), Bruxelles, F.U.S.L., 2000, pp. 801-836


Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail