La nouvelle rhétorique

Invité à l’Université de Pennsylvanie en 1962, il s’avise de « l’existence d’une discipline académique, aux Etats Unis, consacrée à l’étude et à l’enseignement de la rhétorique ». Lorsqu’il synthétise, en 1977, sa Nouvelle Rhétorique dans L’empire rhétorique (Paris, Vrin), Perelman prend acte de l’existence d’une telle discipline proche de son entreprise philosophique : non seulement il mentionne dans son avant-propos qu’« aux Etats Unis d’Amérique l’enseignement de la rhétorique […] s’est organisé en départements spécialisés », mais il inscrit son travail dans « la renaissance et la réhabilitation de la rhétorique dans la pensée contemporaine, à laquelle nous assistons actuellement ». Ce faisant, il infléchit notablement sa position par rapport au Traité de l’argumentation dont l’introduction s’achevait sur le sentiment d’aborder un « champ d’études, qui est immense [et] resté en friche pendant des siècles ». C’est certainement là une illustration frappante de l’application des principes de la Nouvelle Rhétorique à sa propre position.

Les liens de Perelman avec la tradition américaine se renforceront encore à l’occasion de la traduction en anglais du Traité de l’argumentation en 1970 puis d’un séjour de recherche au National Humanities Center en 1979. La dernière apparition publique de Perelman aux Etats Unis eut lieu à Louisville, en 1982, lors de la convention annuelle de la Speech Communication Association.

La renommée acquise par Perelman fut importante aussi en Europe, notamment dans les cercles juridiques où une bonne part des ouvrages d’introduction au droit se réfère à lui. En reconnaissance pour sa contribution à la philosophie ainsi qu’au rayonnement international de la Belgique, il fut anobli le 5 décembre 1983, peu avant son décès brutal le 22 janvier 1984. Adjacente à la rue de la Pêcherie qui figura son ancrage à Bruxelles, la rue Baron Perelman porte aujourd’hui son nom.


Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail