William-James Kettlewell

L’intelligence artificielle en droit : mythes, réalités et conséquences

mardi 8 janvier 2019

Depuis une dizaine d’années, la rapidité avec laquelle les avancées scientifiques ont permis à des machines de résoudre des problèmes jusqu’alors exclusivement accessibles à l’intelligence humaine est difficile à croire pour quiconque ne suit pas attentivement cette évolution. Ainsi, l’« intelligence artificielle » semble désormais être devenue capable d’accomplir des tâches moteurs fines de nature générale , de conduire une voiture en conditions réelles de manière autonome , de maitriser le langage humain naturel pour battre les meilleurs joueurs du monde à Jeopardy ou même de composer de la musique indiscernable d’une création humaine.
Sur base de ces constats, un juriste curieux pourrait légitimement se poser la question de la réalité que cachent de telles hyperboles médiatiques ? Quel impact concret auront l’implémentation, la dissémination et l’utilisation de « l’intelligence artificielle en droit » sur le monde juridique et le droit lui-même ?

Le présent Working Paper 2019-1 de William-James Kettlewell tente a analyser ces questions et à y répondre.


En savoir plus

Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail