L’arrêt « Caroline de Monaco » de la Cour européenne des droits de l’homme : la liberté de la presse subordonnée à la qualité de l’information ?

mercredi 5 juillet 2006 par Pierre-François Docquir

Appelée à arbitrer le conflit entre droit au respect de la vie privée des personnalités et liberté de la presse, la Cour européenne des droits de l’homme a jugé que la publication de photos représentant la princesse Caroline Von Hannover dans des scènes de sa vie quotidienne n’apportait aucune contribution au débat d’intérêt général. L’arrêt protège l’intimité des célébrités, tout en rappelant les médias à leur rôle premier au sein de la société démocratique : éclairer le citoyen dans ses choix politiques.

Journal du Juriste, n° 34, 2004, Kluwer


En savoir plus

Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail