Jus Post Bellum : vieille antienne ou nouvelle branche du droit ?

lundi 26 décembre 2011 par Gregory Lewkowicz

G. Lewkowicz, « Jus Post Bellum : vieille antienne ou nouvelle branche du droit ? Sur le mythe de l’origine vénérable du Jus Post Bellum », à paraître dans Revue Belge de Droit International/Belgian Review of International Law, 2011/1.

Depuis quelques années, un mouvement doctrinal cherche à fonder l’existence d’un « droit d’après guerre » à côté ou en creux des règles traditionnelles du jus in bello et du jus ad bellum. Outre les arguments normatifs et tirés de la pratique, les partisans de ce mouvement doctrinal cherche à conférer à leur propre construction une légitimité tirée de l’Histoire du droit des gens. Dans cette contribution, l’auteur examine la pertinence de cette thèse. Au terme d’une analyse de plusieurs auteurs centraux de la littérature du droit des gens, l’auteur conclut qu’il n’existe pas dans cette tradition de droit de la transition du conflit à la paix.


En savoir plus

Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail