Foucault Beyond

mardi 14 février 2012

Dans Surveiller et punir, la tradition interprétative s’est cristallisée autour d’un Bentham disciplinaire, au point que tout travail de recherche sur Bentham ne pouvait faire l’économie de l’analyse stratégique du panoptisme. Le décalage entre l’interprétation foucaldienne et le Bentham théoricien du « plus grand bonheur pour le plus grand nombre » a hanté les travaux universitaires, que ce soit pour le réfuter ou pour tenter de faire sens de ce hiatus. Dans le premier camp, Janet Semple membre du Bentham Project de Londres, a initié une tradition critique dans les études benthamiennes en montrant que Foucault avait une connaissance parcellaire et erronée de l’œuvre de Bentham. Dans le second camp, les spécialistes Français de Bentham, majoritairement réunis dans le Centre Bentham, qui, de par leur positionnement à la source de la pensée foucaldienne, ont tenté de faire sens de la manière dont Foucault a lu Bentham.
Cet ouvrage collectif rend compte du travail reinterprétatif élaboré par les membres du Centre Bentham. Ecrit en langue anglaise, il participe d’une stratégie globale de faire connaître les interprétations françaises du Panoptique à un public anglophone, baigné dans une certaine tradition critique.
Ces réinterprétations sont multiples. Une première partie porte un regard nouveau sur l’historiographie en offrant une typologie des panoptiques et un état des lieux de comment Foucault a lu Bentham dans Naissance de la biopolitique. Un second pan s’intéresse aux réformes pénitentiaires, pénales et constitutionnelles de Bentham, mettant l’accent sur la manière dont ces réformes détournent le panoptique et ses usages. Une dernière partie se fait l’écho du débat autour du Panoptique comme instance de contrôle social. L’épilogue s’intéresse à l’usage qui est fait des concepts de panoptique et de panoptisme dans la littérature sur la surveillance.

Pour en savoir :


En savoir plus

Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail