Exceptionnalisme américain et droits de l’homme

jeudi 1er octobre 2009 par Ludovic Hennebel , Arnaud Van Waeyenberge

Les Etats-Unis entretiennent avec les droits de l’homme une relation ambivalente.
D’un côté, cet Etat apparaît comme l’élève modèle des droits de l’homme, et de l’autre il est perçu à bien des égards comme un cancre en la matière. Cette schizophrénie, souvent décriée, s’expliquerait par une conception proprement américaine du droit international des droits de l’homme et par une posture politiqué, et culturelle que d’aucuns qualifient d’" exceptionnalisme américain ". Cet ouvrage a pour objet de cerner les influences et effets de cet " exceptionnalisme " sur la relation que les Etats-Unis entretiennent avec les droits de l’homme.

Pour commander l’ouvrage...


Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail