Divorcing Power and Reason : Spinoza and the Founding of Modern Law

mercredi 1er janvier 2003 par Benoît Frydman

Cardozo Law Review, vol. 25, 2003

Cet article entreprend de démontrer la contribution essentielle de Spinoza au bouleversement modernes de la conception du droit et de ses méthodes, à la fois par la destruction du système scolastique des autorités et par la séparation radicale imposée entre le droit naturel fondé sur la raison et le droit positif fondé sur le pouvoir.


En savoir plus

Responsable du comité éditorial :

Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université libre de Bruxelles
CP 132 - Av. F. D. Roosevelt 50 - 1050 Bruxelles
Tel. 02/650 38 84 - Fax 02/650 40 07 - e-mail